Châteaux

Plusieurs châteaux admirables relatent, chacun à leur manière, l’histoire complexe et intense de l’Eurométropole. Leurs particularités? Nombre d’entre eux sont encore habités par des familles princières.

Surnommé le « Petit Versailles », le château de Beloeil est la propriété des Princes de Ligne depuis le XIVe siècle. Planté dans un magnifique jardin à la française de 25 hectares, il accueille chaque été le festival de musique classique, les Musicales de Beloeil. Le château Ooidonk, situé au sud ouest de Gand, est encore le domicile du comte Horne. Cet édifice médiéval est reconstruit en 1595 par Maarten della Faille qui lui donne son architecture Renaissance actuelle qui évoque les châteaux de la Loire comme Chambord. Le château est chaque année, en avril, le théâtre d’une grande foire de jardin et en septembre, d’un opéra de plein air.

Le Château du Vert Bois à Bondues, qui s’impose comme un joyau de l’architecture classique française des XVII et XVIIIe siècle, présente peintures, sculptures, mobilier et orfèvrerie pour la plupart du XVIIIe siècle.

Les capitaines d’industrie eux aussi ont souhaité construire leurs châteaux comme en témoigne l’Usine à Roubaix, château industriel reconverti en magasin d’usines qui témoigne de la tradition textile et commerçante de la ville capitale de la vente à distance.

Afficher la carte
  • Le Château des Comtes

    Le Château des Comtes

    Mouscron

    Il est l’unique représentant de l’architecture civile monumentale antérieure au XIXe siècle à Mouscron. Quatre grandes familles de Seigneurs s'y...

Page 2 / 2

 logofooter PLUS D'INFORMATIONS TOURISTIQUES :
otlillelille-metropoletoerisme kortrijk logoleiestreekWP
ACTEURS DE LA PROMOTION TOURISTIQUE DE L'EUROMÉTROPOLE : 
UEinterreg  Union européenne : Fonds Européen de Développement Régional | Interreg efface les frontières
© IDETA – LMCU – Toerisme Leiestreek | Mentions légales Crédits photos
idetawalloniebeLille-metropole2westtoerWest-vlaanderen genietenoost-vlanderen
Website by BSide - based on Joomla! Framework.